Notre histoire

Une histoire de passion et de créativité. La redécouverte des valeurs d’antan.

« Créer des parfums est pour moi comme partir en voyage, un voyage riche de souvenirs à partager et des émotions à évoquer »

« Egisto n’a pas encore dix-huit ans quand il arrive à New York avec sa valise pleine de rêves. Son père, Guido, a ouvert depuis peu un showroom sur la Cinquième Avenue, où ses produits séduisent le public américain. Amoureux des chevaux et artiste, Guido a un rêve : exporter à l’international la joie de vivre italienne. Pour Egisto, c’est une occasion à ne pas manquer, la réalisation d’un souhait.
Dans la Grosse Pomme, telle une éponge absorbant de nouvelles idées, il découvre des cultures différentes, il expérimente et il apprend les secrets du commerce. La disparition de son père, survenue un an après le tragique 11 septembre, le force à rentrer en Italie. Egisto se retrouve tout d’un coup à la tête de l’entreprise familiale et doit faire face à la grave crise économique qui sévit dans le monde. Digne fils de son père, il relève le défi avec le courage et l’inconscience de son âge. De Guido, il a reçu le caractère, la force et un grand enseignement : la certitude que tout est possible. À travers l’entraînement des sens, renforcés par une nature unique au monde, il découvre le pouvoir des parfums, leur évocation. Il crée sa première gamme de corps inspirée à l’olivier, symbole de la Toscane, encore aujourd’hui le fer de lance de l’entreprise. Voyageur ou, comme on dirait pour un toscan, globe-trotteur, Egisto part à la recherche de nouvelles émotions à reproduire dans une essence qui englobe la rencontre entre sa terre et le monde. De retour d’un voyage en Orient, il crée son premier parfum. Cuore di Pepe Nero est né. Cette essence, comme il le dit lui-même, renferme le « temps suspendu », le mystère d’un ciel étoilé dans le désert, l’évocation puissante d’un cheval sauvage qui danse dans un nuage de sable rouge. Et c’est précisément cette union entre la Toscane et d’autres terres, entre le présent et la mémoire qui rend son style si unique. Bacche di Tuscia sont nées. Elles sont inspirées à une terre dont nous ne nous souvenons plus, mais qui est profondément enracinée en nous, comme les racines d’un chêne dans le sol. Fico d’Elba est créé. Inspiré d’une plante qui vit dans le rêve d’un soir d’été, lorsque le corps mouillé et satisfait, recouvert d’un simple vêtement en lin, recueille l’émotion d’un parfum qui vient de loin et qui libère le désir des sens. À partir de là, ce n’est que succession, une multiplication de gammes et de produits. La marque Erbario Toscano conquiert le grand public, de Tokyo à New York, de Melbourne à Londres. »

Un succès qui continue et grandit constamment, résultat d’un style inimitable et unique.